La femme noire est encore trop peu visible. Oui mais, jusqu’à quand ?

Be Sociable, Share!

    « La seule chose qui sépare les actrices de couleur des autres, ce sont les opportunités ! »… Souvenez-vous, c’était en septembre dernier : Viola Davis était la première actrice afro-américaine à remporter l’Emmy Award de la Meilleure Actrice pour son rôle dans l’excellente série « How to get away with murder ». Depuis, cette phrase extraite de son discours me reste en tête que ce soit pour aborder la question de la diversité au cinéma – encore plus, quand je tombe sur cette cover signée The Hollywood Reporter qui présente les actrices les plus en vue du moment –  ou dans d’autres domaines comme celui de la beauté ou des médias. Que faudrait-il pour changer la donne ? Quand cela deviendra-t-il une évidence pour tous qu’on peut être belle, Noire, intelligente, sexy et se voir confier un grand rôle ou les rênes d’une émission tv ? Et si nous décidions de faire nous-même bouger les choses, en créant nos propres opportunités?… C’est en tout cas la voie qu’a décidé de suivre la belge Kis Keya, réalisatrice et directrice de casting. Entretien.

    Bonjour Kis, si je vous cite en vrac les mots suivants: être Noir(e), diversité, médias, cinéma, qu’est-ce que cela vous inspire?

    Je mets tous ces mots ensemble – Noir(e), diversité, médias, cinéma – et je pense à moi. A qui je suis, à ce qui me motive, à ce pourquoi je crée tous les jours. Et à ce et ceux qui m’entourent.

    Vous avez pris part au débat « L’absence de l’acteur noir sur les écrans blancs » organisé lors de la dernière édition du FIFAB*? Quel en était l’objectif? 

    L’objectif du festival était de pointer ce manque de représentativité, des acteurs noirs, à l’écran, en Europe. J’étais présente à ce débat, à double titre, en tant que réalisatrice et en tant que directrice de Keya Casting.

    Lors de ce débat, il fût également question de la place de la femme noire dans le cinéma belge et de la diaspora, quel est votre avis à ce sujet?

    La femme noire, par rapport à la diaspora a la même place que la femme en général, dans toute les sociétés patriarcales. Ce qui fait d’elle, une discriminée , au sein de sa propre communauté, mais une double discriminée, au regard de la société européenne, dans sa globalité. Elle est femme et elle est noire !

    Que vous inspire le discours de Viola Davis (Emmy Awards) lorsqu’elle parle du manque d’opportunités pour les femmes noires dans le milieu cinématographique/à la télévision? 

    Le discours de Viola Davis, je le comprends tout à fait. Je le vis tous les jours, je le vois autour de moi et je le clame depuis de nombreuses années. C’est une aubaine pour « nous toutes », qu’une actrice noire ait pu arriver au sommet de cette échelle, pour pouvoir le dire haut et fort, devant toutes ces caméras.

    En devenant récemment co-propriétaire de l’agence Hakuna Casting, l’acteur belge Matthias Schoenaerts entend lutter contre la sous-représentation des personnes d’origine étrangère au cinéma. Une bonne idée selon vous? Le politique ne devrait-il pas agir également?

    Lorsqu’on parle politique, on parle de lois, on parle d’imposer des normes et des quotas. Pour ce qui est du cinéma, je pense qu’imposer des quotas, serait aller à l’encontre de la liberté de création, des réalisateurs. Par contre, lorsqu’il s’agit de la télévision et plus particulièrement de la télévision publique, les quotas devraient être imposés. Parce que là, il s’agit bien de représentativité, de base, de toute la société.

    Pour revenir au cinéma, la seule action possible, c’est de suggérer un changement. C’est effectivement, ce que peuvent faire les directeurs de casting, auprès des réalisateurs. C’est pour cette raison, que parallèlement à mon métier de réalisatrice, je me suis lancée comme directrice de casting, avec Keya Casting.

    Trois anecdotes pour terminer cet article :

    -Tout d’abord la réaction du responsable éditorial de The Hollywood Reporter, interviewé par CNN quant au manque de diversité de la fameuse couverture : « L’horrible vérité, c’est qu’il n’y a aucune actrice noire qui peut prétendre à un Oscar cette année. Quand on parle aux patrons de l’industrie cinématographique, ils disent vouloir un changement. Mais il y a très peu de producteurs ou de réalisateurs noirs. Encore moins de femmes.**»… Bref, entre dire vouloir un changement et faire en sorte que cela change, il y a encore du boulot ! Et encore plus, de ce côté-ci de l’Atlantique !!!

    -Cette nuit aura lieu à Los Angeles, la cérémonie des Golden Globes pour laquelle Viola Davis et d’autres actrices afro-américaines qui à défaut d’avoir été mises en avant sur grand écran cette année, sont nominées pour des rôles-clés dans des séries tv.  Preuve que cela bouge lentement mais sûrement!! Pour en savoir plus sur les nominés des Golden Globes, cliquez ici.

    -Enfin, la conclusion signée par l’actrice Sonia Rolland qui dans le dernier Divas Magazine est revenue sur cette question de la diversité et dont le message ne peut que vous inspirer que ce soit pour tenter votre chance sur le grand ou petit écran ou ailleurs!! A bon entendeur…

     

    (*) FIFAB = Festival international du Film africain de Bruxelles

    (**) Source : Article « Why every actress on the Hollywood Reporter cover roundtable is white» par Stephen Galloway et mis en ligne sur le site du Hollywood Reporter, le 18/11/2015. Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez ici. Pour en savoir plus sur le travail cinématographique de Kis Keya, cliquez ici. Et pour en savoir plus sur les castings qu’elle organise, cliquez ici. Quant au FIFAB, c’est par ici.

    Source photos: Kis Keya par Sensey Shogun No Luffy (la photo reprise en tête d’article étant extraite avec son accord de son compte Facebook), Viola Davis par Kevin Winter/Getty Images, « The Actress Roundtable » par Miller Moblet /The Hollywood Reporter (novembre 2015), Sonia Rolland par Mario Epanya pour Divas Magazine (décembre 2015) – Montage : © nappyisbeautiful.be

     

    Be Sociable, Share!

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      *