Ma 1ère Natural Hair Academy…

Paris, Port de la Râpée, les 9 et 10 mars derniers… La seconde édition de la Natural Hair Academy, l’endroit où il fallait être le weekend dernier pour se rendre compte que le phénomène nappy est désormais une réalité bien ancrée ! Quel plaisir de participer à un événement de prestige dédié au soin des cheveux naturels, de voir que ça bouge en Europe car on le rappelle, la NHA est un événement unique en son genre! Il y a tellement à dire qu’il me faudra certainement plus d’un article pour tout raconter. Mais voici déjà un premier débrief…

L’impression générale

Positivisme,  bonne humeur, partage de trucs et astuces, esprit de famille, disponibilité des différents interlocuteurs, solidarité entre blogueuses, fierté des participantes d’arborer leur bel afro, défilé de looks plus peps les uns que les autres… La NHA, c’était tout ça et bien plus encore ! Si je devais définir cet événement en un mot, ce serait « ouverture » : d’esprit tout d’abord, face aux interrogations – même, les plus incongrues – qu’on se pose par rapport à nos cheveux ; au sens large ensuite, puisque l’événement rassemblait des Nappies mais pas que… Et c’est tant mieux !

Les chiffres

Environ 400 participants répartis sur 2 jours d’atelier (de 3 heures chacun) dont une quarantaine de blogueuses et journalistes. L’événement affichait complet plusieurs semaines à l’avance !

L’organisation

Parfaitement maîtrisée par Bellebene et l’agence de marketing ethnique Ak-A qui avaient mis les petits plats dans les grands pour organiser les deux ateliers et un petit-déjeuner de presse le dimanche matin. (Voir le descriptif ici)

Les experts 

Principalement made in US, avec Félicia Leatherwood, charismatique Natural Hair Guru et coiffeuse de célébrités se décrivant comme une « Nerd » du cheveu naturel… Mais également : Karen Tappin au magnifique afro, fondatrice de la marque Karen Body’s Beautiful; le Dr Kari Williams, auteure de plusieurs livres sur le retour au naturel et le soin des cheveux en transition et enfin : Ken Burkeen, CEO de la marque Huetiful et surtout, inventeur du désormais célèbre Hair Steamer dont on reparlera prochainement. J’ai adoré leur énergie si communicatrice, leur façon très américaine d’assurer le show tout en faisant passer des messages clairs et précis.

Le made in France

Qui se porte pas mal du tout, avec des marques telles les Secrets de Loly qui a profité de l’événement pour lancer son tout dernier produit : le beurre-cire et Activilong, active depuis plus de 30 ans et qui a lancé tout récemment « Natural Touch », une gamme complète destinée aux cheveux naturels. A noter : la présence de Viviscal France dont les compléments alimentaires ont fait la renommée…

Les recommandations

J’ai ramené plus de dix pages de notes que je distillerai dans mes prochains articles thématiques. Mais en voici l’essentiel :

– Il y a deux façons de revenir au naturel : le Big Chop (on coupe tout d’un coup, c’assez radical) ou la transition, période durant laquelle le cheveu défrisé et le cheveu naturel se côtoient. Au fur et à mesure de la pousse, on coupe la partie défrisée. Notez que les cheveux en transition demandent davantage d’hydratation parce que fragilisés (masque hydratant + leave in + produit à base d’huile pour sceller l’hydratation).

– Concernant le cheveu crépu, ce qui importe c’est qu’il soit en bonne santé. Peu importe la longueur, comme l’a rappelé Félicia, il ne faut pas avoir honte de porter son cheveu shrinké (rétrécis en français). D’ailleurs, le fait que le cheveu rétrécisse, témoigne de sa bonne santé! On l’a déjà dit mais le rappel est toujours utile : les cheveux, tout comme la peau, sont le reflet de ce que nous consommons. A bon entendeur…

– Il existe quatre types de cheveux (grille de 1 à 4, de lisse à crépu en somme) avec des sous-catégories pour définir leur épaisseur.  Il s’avère dès lors primordial de savoir quel est son type de cheveu pour trouver les produits lui correspondant. La catégorie 4C désigne le cheveu crépu de la racine jusqu’aux pointes. Grâce à Félicia, j’ai découvert que j’appartenais au type 4A, soit crépu à la racine et bouclé sur la longueur. Ce qui devrait me permettre d’adapter ma routine… Pour connaître son type de cheveu, il faut l’humidifier et voir comment la boucle réagit.

– Un bon produit est celui qui maintiendra la boucle dans son état initial.

– Un mot pour résumer notre routine: h-y-d-r-a-t-a-t-i-o-n. On hydrate tous les jours avec un leave in et on scelle l’hydratation avec un produit composé d’huile. Sceller signifie retenir l’eau au cœur de la fibre capillaire.

– Pour bien démêler ses cheveux, le Dr Kari Williams recommande la méthode pre poo, soit de réaliser un soin profond (conditionneur) sur cheveux humides AVANT de faire son shampoing. Pourquoi ? Parce que les cheveux sont en effet gorgés d’eau après le shampoing, ce qui empêche le soin de pénétrer la fibre capillaire. Avec le pre poo, les actifs pénètrent mieux et protégent également le cuir chevelu de l’effet desséchant de certains shampoings (sulfates). Particulièrement recommandé pour les cheveux très secs.

– Pour appliquer son masque : on divise les cheveux par section afin de couvrir toute la chevelure.

– Pour bien faire pénétrer le soin,  il est recommandé d’utiliser une source de chaleur (bonnet chauffant, Hair Steamer, film cellophane, etc) à laisser poser pendant 20 à 40 minutes. On rince ensuite à l’eau tiède avant de terminer par un jet d’eau froide pour fermer les cuticules.

– Il n’est pas conseillé de mélanger plusieurs gammes de produit dans sa routine car les produits d’une même gamme sont formulés expressément pour se compléter. Il faut essayer une gamme pendant un mois pour voir les premiers résultats.

– Les produits capillaires ont une durée de vie d’un an max. Passé ce délai, on jette ! Attention pour les recettes maison : à jeter après 2 ou 3 jours puisque formulées sans conservateur.

– A propos du dosage des produits home made. Evitez de faire n’importe quoi. Si vous êtes fan, je vous recommande le blog ZafroManiac où vous trouverez plein de recettes testées et approuvées…

– Cela parait évident et pourtant… Il faut se laver les cheveux au moins une fois par semaine ou tous les dix jours max !!! Selon Félicia, recourir à la seule méthode no poo (usage uniquement d’un après-shampoing) est à proscrire : l’après-shampoing sert à démêler mais ne lave pas. La solution pour les adeptes : alterner un no poo avec d’autres méthodes de lavage.

– A propos du bicarbonate de soude : à cause de son effet desséchant, on l’utilise en très petite quantité (une cuillère à soupe max dans le shampoing, une fois par mois), voire pas du tout si vous êtes très sensible du cuir chevelu !.

– De même, si votre cuir chevelu démange après l’application d’un produit, c’est qu’il n’est pas fait pour vous. A jeter ou à troquer illico!

– Les coiffures protectrices (tresses, tissages, etc) ne sont pas obligatoires en automne/hiver : il suffit d’opter pour la bonne routine et de bien hydrater ses cheveux (soin profond, masque, leave in, etc.)

– Et pour celles qui y ont recours ou qui portent des locks ou autres : il est important de bien sécher le cuir chevelu pour éviter les mycoses et les pellicules !!!

– Pour les tempes dégarnies : si le bulbe est encore là, ça peut se résorber avec des massages quotidiens pour améliorer la régulation du flux sanguin. Pour masser et stimuler la pousse, on utilise par exemple un mélange de l’huile de ricin (Castor Oil) et d’huiles essentielles (lavande, romarin,…).

– Le bon rythme pour couper ses pointes, c’est tout les 2 mois. Petit truc pour savoir où couper : faire des vanilles ou des tresses et on coupe ce qui dépasse ! Si vous préférez le faire faire par un coiffeur, demandez-lui bien de couper vos pointes et non, de couper vos cheveux !!!

– Enfin, pour brosser ses cheveux, on n’oublie pas de commencer par les pointes et de remonter progressivement jusqu’aux racines…

Les rencontres

Avec les organisateurs et les experts, bien sûr mais aussi avec les blogueuses françaises qui m’ont surprise par leur simplicité : Fatou de BlackBeautyBag, Rosiana de Révèle toi, Gaёlle des Pitreries de Vanoue, Mymou de Mymou’s Channel, Ursula de Beautiful Naturelle, entre autres… Petit clin d’oeil à Myriam et Murielle d’U2me97 (elles savent pourquoi !)…

Le futur 

Promise au même succès, la NHA 2014 est déjà en préparation. D’où ma question à Clarisse, fondatrice de Bellebene : « Quid d’une Natural Hair Academy à Bruxelles? »…Mmmhh, une affaire à suivre de très près si vous voulez mon avis !!! Pour les photos, c’est par ici.

 

Pour en savoir plus sur :

Felicia Leatherwood

Dr Kari Williams

Karen Tappin et la marque Karen’s Body Beautiful

Ken Burkeen et la marque Huetiful

Les Secrets de Loly

Activilong

Viviscal France

Natural Hair Academy

Agence AK-A

Source (photos) : © bellebene.com – © nappyisbeautiful.be/ Tous droits réservés ©.

 


4 Responses to Ma 1ère Natural Hair Academy…

    • Dear Mayola,
      Thank you so much for your kind message! Sorry that the blog exists only in French at the moment. We’re working on providing an English version as soon as possible. In the meanwhile, do not hesitate to send your questions if you have some. Enjoy your reading!

  1. Pingback: Etre une mariée Nappy, chic, choc, glamour « Ô Bonheur.com

Répondre à Mayola Nussbaum Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *