A la rencontre de Miss Funkka…

Aka Jennifer du blog belge Funkkadelik ! Une jeune femme bien dans peau et dans son époque qui a lancé simultanément son blog et sa chaîne Youtube en 2011. Au programme : le partage de son retour au naturel avec ses cheveux en transition. Un Hair Journey où Jennifer dévoile tout, victoires comme petits drames capillaires, mais toujours avec le sourire. Un excellent prétexte pour avoir voulu en savoir plus sur quelqu’un de très sympathique qui se définit volontiers comme un brin « déjantée »…

Salut Jennifer, peux-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour les biches,

Je me présente: Jennifer. Je vis à Bruxelles où je travaille et je suis blogueuse à mi-temps. Je suis une hairloveuse en puissance ! Je suis pleine de vie ! Sans chichis, pas de prise de tête. Je suis du signe astrologique du Lion. J’ai failli oublier, je suis enfant de Dieu ;-).

Quel est le concept de ton blog et de la chaîne Funkkadelik? En quoi se complètent-ils?

Le concept du blog et de ma chaîne Youtube est le partage ! Je suis une femme généreuse dans tous les sens du terme. Je partage mes bons plans, mes trouvailles…

Mon blog est mon journal intime mis en ligne pour celles qui désirent le lire. J’avais ce besoin de garder une trace écrite de mon évolution, de mes échecs et mes victoires…capillaires.

La chaîne Youtube vient le compléter. J’adore parler ! Au début de mon aventure capillaire, je me sentais un peu seule dans mes délires de femme qui ne parlait que des cheveux. Après avoir visionné énormément de chaînes françaises, sur Youtube notamment, je me suis lancée. J’ai l’impression de pouvoir parler plus librement.

Pourquoi avoir choisi le nom « Funkkadelik »?

Funkkadelik, c’est le pseudo que me donnait mon grand frère quand j’étais plus jeune. Il se moquait tout le temps de moi quand je laissais mes cheveux lâchés. Il me disait sans cesse que j’avais la même tête que Maggot Brain sur la pochette du groupe Funkadelic.Dès que j’ai démarré mes projets, j’ai toujours utilisé ce pseudo, Funkkadelik. C’est ma touche psychédélique!. Mais les intimes, peuvent m’appeler Miss FunkkaJ

Que penses-tu de l’intérêt grandissant en Belgique pour les cheveux naturels?

Je ne pense pas que ce soit un intérêt mais plutôt une prise de conscience. Aujourd’hui, la femme noire ou métisse ne veut plus se conformer aux dictats. Elle se sent belle, unique dans son genre avec sa tignasse. Elle ose plus. Il y a cette prise de conscience de dire « Je suis comme je suis ! ». Je dois t’avouer que je suis très fière de faire partie de ce mouvement de femmes.

Tu es toi-même en transition, comment vis-tu ce retour au naturel?

Le retour au naturel pour moi s’est fait dans la continuité de mon aventure capillaire. Avant, en tant que défrisée, j’étais surtout à la recherche de cheveux en bonne santé et longs. Maintenant, je recherche également le volume.

Même si ce n’est pas facile tous les jours, je ne regrette pas mon choix. Je vois mon visage se transformer avec mes repousses crépues. Bizarrement, ce sont ces dernières qui m’ont réconciliée avec mes cheveux. J’ai beaucoup aimé mes cheveux défrisés par le passé mais maintenant, j’adore mes cheveux en transition ! Il a fallu un temps d’adaptation pour ma famille, les ami(e)s et les collègues. J’avais peur d’oser des coiffures. Maintenant, je ne fais que ça : expérimenter !.

J’ai dû adapter ma routine capillaire au fur et à mesure de ma transition. Ce fût parfois très difficile,  il m’est arriver de penser à nouveau au défrisage mais, j’ai tenu bon !. Et ce, non sans casse mais, cela m’a permis d’apprendre de mes erreurs pour mieux avancer.

Aujourd’hui, j’ai hâte de passer au 100% naturel, en coupant la partie défrisée. J’attends juste le bon moment, la bonne longueur.

Quels conseils souhaiterais-tu donner à des jeunes filles qui hésitent à franchir le cap?

Le retour au naturel ne doit vraiment pas vous faire peur !. Notre cheveu est versatile. On peut passer d’un cheveu lisse à un cheveu crépu ou bouclé, en quelques tours de passe-passe !. On a cette chance, donc profitons-en !

Mais j’insiste cependant sur le fait de se sentir prête pour le faire. C’est très important!!!

Pour finir, un mot peut-être sur cette conférence organisée par Ethnicity House, le dimanche 5 mai, à Bruxelles?

Il s’agit d’une conférence sur la beauté noire où je prendrai la parole.

Je vous y attends nombreuses, d’autant qu’une blogueuse renommée, la française Fatou Ndiaye du blog Black Beauty Back, sera également parmi nous pour prodiguer ses conseils. Mobilisons-nous !

Que peut-on te souhaiter pour la suite?

Que je gagne à l’Euromillions, lol ! Plus sérieusement, je dirais le plein de rencontres, de bonnes choses… Des bénédictions de vos parts, cela m’ira parfaitement.

Merci Martine et bonne continuation à ton blog ! Bises à toutes !!!!

Pour en savoir plus sur la conférence organisée par Ethnicity House, le dimanche 5 mai, cliquez ici

 

Pour en savoir plus sur Funkkadelik, cliquez ici. Pour la chaîne Youtube, c’est par ici.  

 Source (photos): © funkkadelik.blogspot.be –

© Ethnicity House/Tous droits réservés ©.

 


One Response to A la rencontre de Miss Funkka…

Répondre à zafro Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *