Aménaїde, la gamme pour les femmes au bord de la crise de cheveux!!

C’est ce samedi 2 novembre que vous est offerte la possibilité de rencontrer chez OryBany, Stéphanie Renier, la fondatrice d’Amenaїde, une gamme de soins capillaires aux odeurs gourmandes, pour cheveux bouclés, frisés et crépus… Au programme : présentation de la gamme, concours, diagnostic personnalisé et conseils pour l’achat de produits. Du sur-mesure, donc, à découvrir en petits groupes, entre 13 et 17 heures. N’hésitez dès lors pas à préparer vos questions pour cette rencontre inédite!! En attendant, je vous invite à en découvrir un peu plus sur Stéphanie, justement…

 Bonjour Stéphanie, pouvez-vous vous présenter en quelques mots? Qui se cache derrière le concept Amenaïde?

Bonjour, je suis donc Stéphanie, j’ai 28 ans, bientôt 29ans et cela fait à peu près de 4 ans que je fais vivre le projet Aménaïde

Parlons de votre marque qui est dédiée à toutes les femmes au bord de la crise de nerfs capillaire. Comment vous est venue cette idée de créer votre marque?

Je travaillais dans une grande banque française (au logo rouge et noir, pour ne pas la citer) et le weekend, je passais le plus clair de mon temps dans ma salle de bain ou ma cuisine, à faire des recettes capillaires, à base d’ingrédients naturels.

J’appelais ma mère, pour lui demander comment elle faisait quand elle était petite pour s’occuper de ses cheveux, en l’absence de Séphora et consort et sans la multiplicité de produits capillaire disponibles aujourd’hui. Elle m’expliquait ses petites recettes depuis et de sa Martinique natale. 

 Si j’en étais arrivé à appeler ma mère et imiter ma grand-mère paternelle de Guadeloupe, c’est à cause de ce que j’appelle ma crise capillaire : vous savez cet instant où on aimerait être chauve car lassée par nos cheveux qui ne sont pas comme on aimerait qu’ils soient, malgré nos soins. Ca m’est arrivé, et mes cheveux ont fini à la poubelle, après m’être rasée tout le crâne !! Aménaïde est né sans le savoir de ce jour-là, un dimanche d’octobre !

Une gamme, quatre produits: pouvez-vous nous les présenter?

J’ai voulu plus de simplicité, moins de produits pour simplifier le rituel du soin capillaire. En effet, quatre à cinq produits suffisent selon moi à entretenir ses cheveux. 

 Aménaïde se compose dès lors des produits suivants :

– Le shampoing crème contenant 10% de miel et sans sulfates pour pouvoir laver tous les types de cheveux. 

– L’après-shampoing riche en huiles, multifonctionnel, il sert de shampoing dans la méthode no ou low poo, d’après-shampoing pour nourrir les cheveux à tendance sèche, et de soin nourrissant si on l’utilise en masque. L’idéal est de bien masser les cheveux avec cet après-shampoing en faisant 5 à 6 sections de laisser poser et de mettre une charlotte. Les cheveux seront doux et brillants.

En ce qui me concerne, je l’utilise plutôt comme un leave-in, en le rinçant à peine: mes cheveux sont très secs et boivent littéralement le produit. Il définit mes boucles et leur donne du rebondi dans ma tignasse crépue. 

– La crème est un concentré d’actifs pour hydrater les cheveux sans les graisser, ce qui déroute un peu au début. Très peu de produit suffit pour nourrir la fibre capillaire, inutile donc de vider le tube sur sa tête. J’ai fait exprès de lui donner une texture épaisse pour obliger les consommatrices à masser leurs fibres capillaires et ainsi obtenir une meilleure efficacité du produit. C’est ma manière de lutter contre le trop plein d’idées reçues comme « si j’en mets plein, ça se sera plus efficace » ou « je pose le produit sans rien faire d’autre et j’attend ». 

On prend bien la peine d’appliquer et faire pénétrer sa crème hydratante pour le visage ou le corps, pourquoi une différence de traitement pour les cheveux si on veut les nourrir ? Aménaїde est une gamme naturelle dont la démarche est écologique, c’est-à-dire respectueuse des quantités à utiliser. Graisser sa canalisation de salle de bains avec un surplus de produit ce n’est pas écologique ! Et le meilleur moyen d’avoir un rendu efficace d’un produit est de l’appliquer en quantité suffisante et de bien le faire pénétrer en massant la fibre capillaire de haut en bas. On fera une démonstration avec la crème chez OryBany justement avec la crème. 

– Le gommage est un produit peu courant pour entretenir son cuir chevelu. Je n’ai qu’une seule chose à dire : « Une belle plante ne pousse pas dans un mauvais terreau. Pour, les cheveux, c’est pareil ! ». A vous dès lors, de tester !!

Votre gamme s’inspire de la méthode ‘no poo’ de Lorraine Massey? Quelle est cette méthode?

La méthode no poo est le fait de ne plus utiliser de shampoing et de se laver les cheveux à l’après-shampoing, pour avoir des cheveux moins secs et des boucles mieux définies ; le low poo est le fait d’alterner le lavage entre shampoing et après shampoing

Quelle que soit la méthode choisie, cela demande de respecter quelques fondamentaux pour fonctionner, sinon on risque de se retrouver avec des cheveux lourd, gras et sales. Je pourrais les détailler lors de l’atelier de samedi.

De manière générale, que pensez-vous du phénomène du retour au naturel?

Ce que je pense du phénomène du retour au naturel ? A vrai dire : pas grand chose, je ne sais pas si c’est une mode,  une prise de conscience de la diaspora ou si il y a une révélation identitaire comme l’était l’Afro des années 70 ! Mais ce que je constate, c’est que les coiffures sont plus joyeuses dans la rue, les femmes s’assument davantage et une femme qui s’assume, c’est beau !

Et si vous ne deviez donner qu’un seul conseil à une Nappy débutante, lequel serait-il?

Laissez vivre vos cheveux. Less is more.

Et d’un point de vue capillaire, où en être-vous personnellement?

Là, j’en suis à un stade où j’aimerais tout couper de nouveau mais mon mari est encore traumatisé par la dernière fois ; du coup j’ai pas le droit de le faire, sauf tailler les pointes… LOL ! Du coup, mes cheveux m’embarrassent un peu, ils poussent comme de la mauvaise herbe depuis que je ne fais presque plus rien pour eux (un comble !)…

Je me débat donc avec la longueur qui atteint le milieu de mon dos et les séances de shampoing sont donc un peu plus longues qu’avant. Maintenant que je suis maman, j’ai moins de temps à leur consacrer. Mais j’ai trouvé une parade, je coupe mes cheveux en cachette (lol), et je relève mes cheveux en chignon, 90% du temps : chignon haut, de côté, foufous, lisse, à l’espagnol, etc… Et le tour est joué !

Un petit mot pour encourager les lectrices à venir vous rencontrer le 2 novembre prochain?

Les curieuses ne devraient pas hésiter à venir !! Il y aura également des cadeaux pour toutes celles qui viendront découvrir la gamme. On est comme ça chez Aménaïde !

 

Inscription obligatoire, via info@orybany.com uniquement !!!

Les inscriptions pour l’atelier du 2 novembre seront clôturées ce vendredi!!

Atelier Aménaїde

Le samedi 2 novembre

De 13 à 17 heures

Ateliers des Tanneurs

62 rue des Tanneurs

1000 Bruxelles

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Source (photos): © amenaide.com– Montage : © nappyisbeautiful.be /Tous droits réservés ©.


2 Responses to Aménaїde, la gamme pour les femmes au bord de la crise de cheveux!!

Répondre à martine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *