Osez le naturel avec Nappy Queen!

C’est ce samedi 18 janvier que vous est offerte la possibilité de rencontrer chez OryBany, Bilguissa Diallo, la fondatrice de Nappy Queen by Leydi Beauty, une gamme complète de soins naturels pour cheveux naturellement crépus, frisés ou bouclés… Au programme : présentation de la gamme, diagnostic personnalisé et conseils pour l’achat des produits. Cerise sur le gâteau : Orybany vous offrira ce jour-là une remise de 15%. N’hésitez dès lors pas à préparer vos questions pour cette première rencontre !! En attendant, voici l’occasion d’en savoir un peu plus sur la femme qui se cache derrière le concept Nappy Queen ! Entretien avec Bilguissa…

Bonjour Bilguissa, pouvez-vous vous présenter en quelques mots? Qui se cache derrière le concept Nappy Queen?

Bonjour, je suis une ex-journaliste et auteur, ayant opéré un virage à 90° dans sa carrière, par passion pour ce projet. J’avais l’envie de monter une entreprise depuis quelques années, je cherchais le bon concept, car je savais que la presse était un milieu trop risqué pour se lancer, bien que l’envie ait été là pendant longtemps. Je suis aussi une passionnée de culture (afro-caribéenne notamment), d’histoire, de sujets de société, et une jeune mère, bref une femme aux multiples facettes comme plein de gens je suppose !

Comment vous est venue cette idée de créer votre marque?

J’étais arrivée voici deux ans et demi à un stade de carrière où je souhaitais plus de contrôle sur mon travail, mes horaires, et plus de perspectives à long terme (le métier de journaliste, bien que passionnant, est semé d’embûches et loin d’être stable). Par ailleurs, cette période a coïncidé avec une rupture totale avec mes anciennes pratiques capillaires (arrêt du défrisage et recherche de produits sains).

Tout m’a amené à la découverte de l’univers capillaire nappy et la prise de conscience du besoin croissant de produits sains (en gros, pleins d’autres femmes en étaient au même stade que moi en terme de recherche de produits et les besoins n’étaient pas comblés). Je me suis donc dit que je tenais une bonne idée et surtout, un projet que j’aurais plaisir à développer. Je n’ai jamais su faire les choses par contrainte, donc il fallait que ça me plaise et c’est le cas ! Pour autant, on m’aurait dit il y a cinq ans que je serais en train de développer une marque capillaire, j’aurais ri ! Car lorsque je me défrisais, je n’accordais pas grande attention à mes cheveux, j’ai la chance qu’ils soient solides. Mais comme on  dit, en s’intéressant au sujet, je suis tombée dans le pot cosmétique et ça promet durer…

Une gamme, cinq produits: pouvez-vous nous les présenter?

Nous avons voulu faire simple. Donc, nous avons pensé à une gamme qui puisse prendre soin du cheveu dans son intégralité et de façon à ce que chaque produit ait une fonction sans équivoque.
Nous avons également pris en compte les contraintes modernes de nos modes de vie pressés. Du coup, la routine capillaire complète que nous préconisons ne prend pas beaucoup de temps (quelques minutes chaque jour et 45 minutes pour le shampooing hebdo, de la pose du masque au rinçage de l’après-shampooing) :

– 1 masque pour combler les carences nutritives du cheveu, dûes aux agressions de l’environnement. On le pose 20 minutes au moins avant le shampooing, idéalement sous source chaude(bonnet ou casque vapeur). Il est pensé comme un bain d’huile, est transparent et peut donc permettre à l’utilisatrice de vaquer à ses occupations sans contraintes puisque le produit ne se voit pas.

– 1 shampooing doux qui lave en douceur sans  casser la boucle (ou le volume).

– 1 après-shampooing qui démêle et hydrate le cheveu, c’est une sorte de second masque car il est très riche et permet de ne pas avoir à surhydrater après le lavage

– 1 lait capillaire pour l’hydratation quotidienne et l’aide au coiffage/démêlage et enfin

1 sérum huileux pour sceller l’hydratation (ou nourrir très légèrement le cheveux, sans l’alourdir), tout en ajoutant une touche de brillant et en soignant la fibre capillaire. Le sérum peut aussi s’utiliser avec de l’eau, dans un vapo.

Cette gamme est-elle destinée à évoluer? Avec des soins spécifiques pour les enfants par exemple ?

En effet, nous prévoyons d’ajouter au moins deux produits cette année (surprise à venir), et à terme de créer une gamme enfant dès que possible. Aujourd’hui, nous préconisons de ne pas utiliser la gamme sur les bébés. Elle peut s’appliquer à un enfant qui a ses cheveux définitifs (dès 5-6 ans).

De manière générale, que pensez-vous du phénomène du retour au naturel? Et si vous ne deviez donner qu’un seul conseil à une Nappy débutante, lequel serait-il?

Ce phénomène me semble en phase avec la prise de conscience générale de tout un chacun sur nos responsabilités et leviers en tant que consommateurs. On se soucie de ce qu’on consomme (à manger ou en cosmétique), on se soucie d’environnement et on n’est plus dupe. Du coup, cela oblige les industriels à prendre en compte l’éthique et la qualité. Ce qui est très bien, et en tout cas cela fait partie de nos préoccupations, parce que je ne saurais vendre un produit que je ne m’applique pas moi-même !

Quant aux conseils à donner aux débutantes, je dirai, patience et méthode. La période de transition est ingrate, et le cheveu réagit parfois de manière étrange. Il faut tenir et apprendre à s’habituer à cette nouvelle image et texture. Par ailleurs, il faut tester les produits par salve, pour savoir ce qui marche. Une gamme à la fois ou des produits cohérents entre eux, pendant au moins 15 jours… et pas une gamme naturelle + un Pink ou un Dark and Lovely, sinon comment savoir ce qui marche ?

Et d’un point de vue capillaire, où en être-vous personnellement?

Je ne reviendrai pas en arrière, j’adore cette texture de cheveux. Je cherche à voir comment ils vont réagir à la prise de longueur (ils sont de taille intermédiaire en ce moment). Et sinon je suis très tentée par les locks, peut-être mon prochain challenge !

Un petit mot pour encourager les lectrices à venir vous rencontrer le 18 janvier prochain?

Venez découvrir un espace sympathique dans Bruxelles parce qu’il a été pensé pour vous, tout comme notre marque qui se soucie de vous apporter des produits simples d’utilisation, de qualité, formulés sainement e à un prix raisonnable. En espérant vous rencontrer à ce moment…

Pour en savoir plus sur l’atelier Nappy Queen de ce samedi, cliquez ici.

Atelier Nappy Queen

18 janvier 2014

De 14 à 17 heures

Ateliers des Tanneurs

62 rue des Tanneurs

1000 Bruxelles

Inscription via info@orybany.com uniquement !!! Les inscriptions seront clôturées ce vendredi.

Pour en savoir plus sur Nappy Queen, c’est par ici

Source (photos): © leydibeauty.com– Montage : © nappyisbeautiful.be /Tous droits réservés ©.


2 Responses to Osez le naturel avec Nappy Queen!

  1. Bonjour,
    J’aimerais savoir si vous vendez vos produits à Montréal. Si oui, quel produit conseillez vous pour les cheveux sec avec des pellicules, démangeaison et qui ont tendance à ce mêler et faire des noeuds.
    Merci!

    • Bonjour Betty,
      En ce qui concerne les démangeaisons et pellicules, je vous conseillerai de prendre un shampoing purifiant au savon noir qui détoxyfie tout en assainissant le cuir chevelu. Avez-vous déjà essayé la ligne au savon noir de Shea Moisture? Ce sont des produits d’excellente qualité et qui ne coûtent pas trop cher….
      Quand à la gamme Nappy Queen, elle est vendue sur différents e-shops qui livrent à l’international. Je vous conseille d’aller faire un tour sur le site de Nappy Queen by Leydi Beauty. Vous devriez y trouver les adresses des revendeurs.
      Belle journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *