Adut Akech sacrée Modèle de l’année 2018 !

Dix-neuf ans à peine et déjà consacrée Model of the Year lors de la cérémonie des Fashion Awards qui s’est déroulée début décembre à Londres. De ses débuts en tant que top à son passage en mariée Chanel au défilé haute couture automne-hiver 2018-2019, sous la nef du Grand Palais, en passant par ses 32 podiums foulés lors de la Fashion Week automne-hiver, retour sur le fabuleux parcours d’Adut Akech… Continuer à lire


« Nappily Ever After », le film qui parle de bien plus que des cheveux !

C’est le film de la rentrée dont tout le monde parle. Dans « Nappily Ever After » (« Une femme de tête » en français), l’actrice Sanaa Lathan incarne une jeune femme dont la vie apparemment parfaite va partir dans tous les sens. Sa rédemption passera par la nécessité de s’accepter telle qu’elle, quitte à renoncer à ses précieuses extensions capillaires…  Continuer à lire


Beyoncé se dévoile au naturel pour Vogue !

On le sait, avec Beyoncé aime les coups d’éclat ! Le dernier en date, et non des moindres,  n’est ni plus ni moins que la couverture du numéro de septembre du Vogue américain. Dans le sublime reportage qui l’accompagne, la star se livre notamment sur le fait d’apprendre à s’aimer. Un processus qui dans son cas s’est révélé plus ardu qu’il n’y parait… Continuer à lire


Non, les Kardashian n’ont pas inventé les tresses !!

Boxer braids, cornrows, tresses indiennes, coiffure ethnique et tout récemment KK Braids… Vous l’aurez remarqué, les tresses africaines dites aussi collées ou plaquées– car oui, dans tous les cas de figure, il s’agira toujours de tresses africaines – sont particulièrement en vogue en ce début d’année, sauf bizarrement quand il s’agit de préciser leur origine et c’est bien là, qu’est le hic !! En effet, pourquoi ne pas dire tout simplement que ces tresses, et toutes les variations qui vont avec, sont l’héritage d’un art ancestral africain? Pourquoi trouver cette coiffure « géniale, hyper tendance, etc » quand c’est une femme blanche qui les porte et «tribale, fun, pas très sérieuse,… » quand c’est une femme noire qui les porte ? Tentative de réponse… Continuer à lire


Sapotille: des soins capillaires pour les petits…et grands!

L’édition belge de « Stop the Lye/Spécial Enfants » nous l’a encore démontré: l’entretien et le choix des produits pour cheveux pour les petits ne sont pas toujours des étapes très aisées pour les parents. Une chose est sûre: les soins pour adultes ne sont pas adaptés car trop agressifs!! Les soins des enfants sont un marché à part, avec des besoins spécifiques. La marque certifiée bio Noire Ô Naturel s’y propose d’y répondre avec Sapotille®. Après un savon façon Cold Cream, une huile multi-soins, la gamme vient de s’enrichir du shampoing « Frisouille et compagnie »! Entretien avec Fétia, la conceptrice de la marque…

Continuer à lire


La vie commence à 40 ans !

Aujourd’hui, c’est le dernier jour d’une année qui s’est révélée grâce à vous riche d’enseignements et surtout de belles rencontres… Une année particulière puisqu’il y a quelques jours, j’ai fêté mes 40 ans ! Un moment particulier qui fût bizarrement, mais fort heureusement, beaucoup plus joyeux que ce que je craignais il y a encore quelques temps… Oui, il semble bien que ce nouveau statut de quadra me plaise après tout… Continuer à lire


Bee Nature : durable, bio et 100% Belge !

Ma rencontre avec Marine André, la conceptrice de la marque belge Bee Nature, restera certainement l’une des plus marquantes de cette année 2015!! Imaginez une jeune fille qui du haut de ses 22 ans décide de se lancer en développant sa propre marque de produits de soin naturels…Certains diront qu’avoir baigné dans le milieu pharmaceutique, ça aide. Oui, forcément!. Mais il n’en demeure pas moins que le parcours a de quoi impressionner ! Idem  pour ce concept dermo-cosmétique qui sert de fil rouge aux sept produits de la marque et dont le leitmotiv est de nourrir et soigner la peau… Présentation.

Continuer à lire


Ethno Nappy Hair: Maité et Anaïs racontées par leur maman…

Comment prendre soin des cheveux crépus des petits, voilà une question que l’on me pose souvent, que mes parents se sont eux-mêmes posés à l’époque, à de nombreuses reprises… Et pour laquelle le dialogue et le partage jouent un rôle primordial. Car en effet, il importe dès le plus jeune âge d’apprendre aux enfants à apprivoiser leur nuage de coton afin de leur éviter ce que les générations précédentes ont subi, en termes de mésaventures capillaires pas toujours des plus heureuses. D’où cette envie de donner la parole à Laetitia, la maman d’Anaïs et Maité qui ont remporté le prix « Ethno Nappy Hair », lors de la dernière édition de l’Ethno Tendance Fashion Week. Merci à elle d’avoir accepté de partager sur ce blog, un petit bout de l’aventure capillaire vécue avec ses filles… Continuer à lire